Les risques inconnus des flashs pour les nourrissons

Outre les différentes envies, les peurs et les pleurs, le choix d’une paire de lunettes n’est pas un élément anodin dans la vie de votre enfant.

Déjà, sa vue va évoluer, donc pas de panique, même pour des corrections qui paraissent importantes, l’enfant va grandir et ses yeux vont également connaître des changements. Les premières lunettes sont une aide à ne pas négliger car elles pourront conditionner la future vision de la prunelle de vos yeux.

Je ne vous apprendrais rien en vous affirmant qu’un enfant à un visage bien particulier par rapport à celui d’un adulte, le point principal de cette différence tient dans la forme de la racine du nez.

Pour des raisons de sécurité la lunette en métal est proscrite pour l’enfant en bas âge à qui on préférera une monture en plastique généralement très souple et munie de branches sans charnières et sans vis. La monture plastique offrira une palette de couleur importante et de part son épaisseur pourra masquer plus facilement un verre épais du à une forte correction. L’avantage de la monture métal pour les plus grands se trouvera dans la possibilité de régler cette fameuse zone du nez. En effet, grâce aux plaquettes, généralement en silicone, on obtiendra un réglage parfaitement adapté au nez du porteur afin d’éviter l’effet « lunettes de lecture » au bout du nez ! Je vous lâche une autre vérité : chaque enfant est différent, je vous montre les portes et c’est vous qui en fonction de votre petit pourrez les ouvrir et ainsi choisir la monture la plus adaptée.

La seule règle commune à suivre est de bien comprendre que les enfants vivent dans un monde d’adulte et que leur regard est porté plus souvent en l’air que sur le sol, une lunette couvrant son champ de vision sera déjà une très bonne base.

Les verres suivent également quelques règles, en terme de matière on préfèrera le polycarbonate plus résistant et plus léger qu’un verre organique de base, les différents amincissements dépendront de la correction prescrite par votre ophtalmologiste. Du coté des traitements un anti rayures paraît un allié indispensable même s’il limite la rayure et malheureusement ne l’empêche pas totalement… L’anti-reflets peu paraître inutile pour un enfant outre l’aspect purement esthétique de ce dernier, néanmoins, il apportera du confort dès lors qu’il commencera l’apprentissage de la lecture et de l’ordinateur.

Une monture est également une protection, « on ne frappe pas une personne avec des lunettes dans la cour! », plus sérieusement lors d’un impact, d’une chute, ou d’autres mésaventures, la lunette pourra protéger les yeux du porteur (si on peut limiter les risques). Lors du choix il est évidemment important que l’enfant ait une liberté de choix parmi les modèles correspondant aux contraintes précédentes.
Vous l’aurez compris le bon choix d’une lunette ne réside pas dans une succession de poncifs prédéfinis mais dans une entente Parents-Opticien afin de trouver la solution la plus adaptée à chaque petite bouille.